Actualités

Cérémonie de Prise de fonction de Dr Halima Boubacar Maïnassara, nouvelle Directrice Générale du CERMES

Après les salutations et remerciements d’usage en  pareille circonstance  aux invités, Dr Halima Boubacar Maïnassara, désormais Directrice Générale du CERMES a prononcé le discours qui suit :

« Distingués invités, je suis très heureuse de votre présence et de l’honneur que vous me faites ainsi qu’au CERMES en assistant à cette cérémonie.

Je tiens à remercier son excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ainsi que le gouvernement nigérien en général et Monsieur le Ministre de la Santé Publique en particulier pour la confiance qu’ils m’ont accordée en me nommant Directrice Générale du CERMES.

Cette confiance traduit à quel point je dois m’évertuer à travailler avec dévouement, abnégation et professionnalisme pour être à la hauteur des attentes à la fois du personnel, du Conseil d’Administration, des partenaires techniques et financiers, de la tutelle et bien entendu du Président de la République. Je peux vous assurer que ces valeurs sûres seront mes guides à la tête de cette institution.

Je m’inscrirai avec l’engagement de tout le personnel et celui de mes collaborateurs de divers niveaux dans une dynamique d’amélioration du   système d’assurance qualité aussi bien dans la gestion des ressources que dans le management   général de l’institution et l’exécution de toutes les tâches.

Les missions du CERMES pour le MSP au sein du RIIP seront poursuivies à travers le développement de la recherche, l’appui aux services nationaux en biologie médicale et en santé publique, la conduite de l’expertise des risques et le développement de la formation des cadres nigériens et ceux de la sous région.

Vue la situation critique connue par le CERMES au cours de ces dernières années, les activités de recherche seront relancées en poursuivant les projets en cours et en élaborant de nouveaux projets structurants. Par le passé, le CERMES a développé des thématiques de recherche sur les   méningites, la schistosomiase, le paludisme et les relations entre ces maladies et les facteurs climatiques.

Dans un passé plus récent, de nouvelles thématiques ont été intégrées telles que les infections respiratoires et les fièvres hémorragiques. De nouvelles thématiques de recherche sont en cours de réflexion sur d’autres maladies transmissibles (la poliomyélite et les arboviroses), mais également sur  les maladies non transmissibles, qui deviennent un problème de santé prioritaire dans notre pays.

L’animation scientifique sera relancée à travers les séances de journal-club, les journées portes ouvertes et autres manifestations scientifiques.

Je m’engage à faire une gouvernance transparente aussi bien dans la gestion des ressources humaines notamment dans le recrutement, la formation et le suivi des carrières, que dans la gestion des ressources financières et matérielles.

Le renforcement qualitatif et quantitatif des ressources humaines se fera par des promotions internes, des recrutements et la formation du personnel en fonction des besoins, dans l’espoir que ces formations soient mises à profit pour la réussite des activités du CERMES.

Le partenariat sera renforcé non seulement avec le RIIP, mais aussi avec les structures de recherche nationales et internationales. Le dialogue social sera promu pour un retour complet de la sérénité.

Je sollicite alors l’appui de tous les acteurs (Ministère, partenaires, CA, syndicat et personnel) pour faire du CERMES l’un des centres de recherche en santé les plus performants dans l’espace CEDEAO et dans le RIIP.  

A vous cher personnel du CERMES, je reste convaincue que vous serez la base des réussites que nous connaîtrons. Je voudrais vous rassurer de mon engagement à susciter et accompagner vos initiatives visant à faire redorer le blason du CERMES.

Pour ma part, je travaillerai ensemble avec vous dans le respect des textes en vigueur dans notre pays. Je voudrais rassurer l’ensemble des partenaires et le personnel du CERMES de ma disponibilité et de ma franche collaboration pour qu’ensemble nous partagions les priorités du Niger en matière de santé.

Je voudrais aussi rassurer les uns et les autres que les acquis seront consolidés et que les actions en cours seront poursuivies et développées au profit du peuple nigérien.

Je voudrais remercier le Directeur Général pi pour les efforts faits durant son intérim ; nous allons poursuivre les actions entamées pour l’intérêt bien compris du CERMES.

La présence pour la première fois au CERMES d’une Direction Scientifique est à saluer et donne l’espoir d’un changement prometteur.

Merci aux uns et aux autres d’avoir honoré de votre présence la présente cérémonie.

Merci de votre attention!».

Dr Halima Boubacar Maïnassara